“Ceci n’est pas une crise”